Toutes les techniques pour dénicher sa location

Dans plusieurs villes, découvrir un appartement à louer constitue une prouesse. Les candidats semblent nombreux et les biens à portée de main trop exceptionnels. Par ailleurs, les propriétaires soucieux des menaces d’impayés ou de dégradations semblent très difficiles. Pour que la balle soit dans votre camp, il faut parfaitement arranger votre dossier et adapter votre stratégie.

Accroître les quêtes

Sur Internet, vous pouvez voir les sites de réseaux d’agences comme century21.fr, etc. Or, les agents immobiliers exposent également leurs petits communiqués sur des sites généralistes. Il peut s’agir à titre d’exemple de Bien’ici, Fnaim ou Se loger. D’autres, tels que pap.fr (de Particulier à Particulier) suggèrent seulement les communiqués des propriétaires qui louent directement. Et ce, sans passer par une commission ou un intermédiaire.

Or, des sites employés par les particuliers ou les agents immobiliers sont également disponibles tels que Leboncoin ou Gens de confiance. L’ensemble de ces sites vous proposent d’instaurer des alertes afin d’être signalé si un petit communiqué adapté à votre critère est posté. En fonction de la provenance du communiqué, vous pouvez ainsi avoir ou non à payer une commission.

Pour obtenir de l’aide, n’hésitez pas à visiter www.avocats-valenciennes.com!

Rassembler un dossier entier

Pour économiser du temps, rassemblez les documents utiles et procédez à leur numérisation pour les expédier aisément par courriel. Et ce, comme le proposent habituellement les agences. Toutes requièrent à peu près les mêmes paperasses :

  • Justificatifs de revenus,
  • Pièce d’identité,
  • Deux bilans récents pour les indépendants ou trois fiches de salaire récentes,
  • Avis d’imposition récent,
  • Et quelquefois même le contrat de travail.

Les gens considérés comme caution d’un candidat locataire doivent donner les mêmes documents. Cela concerne aussi les parents qui souhaitent trouver un logement pour un gamin étudiant. Si vous vous trouvez déjà en location, un duplicata de vos quittances récentes peut être imposé pour justifier que vos loyers sont réglos.

Bien estimer ses moyens

Habituellement, le loyer y compris les charges ne doit pas constituer plus d’un tiers des budgets du locataire. Pour un loyer de 700 euros mensuellement, vos budgets doivent ainsi se dresser aux environs de 2.100 euros. Et ce, pour qu’il vous reste assez de ressources pour subvenir à vos besoins dès le paiement du logement. Les mêmes règles de solvabilité sont utilisées sur votre caution éventuelle. D’après Carole Brulard, représentante de l’agence century21, rien n’empêche de posséder de nombreux garants.

La seule condition est qu’un seul d’entre eux ne possède pas de budget trois fois au-dessus du loyer. Il est habituellement peine perdue de candidater pour un bien dont le loyer serait largement supérieur par rapport à votre bourse. En effet, les assurances souscrites par les propriétaires pour se préserver des impayés de loyers semblent très délicates sur ce sujet. Or, si vous pouvez déclarer une allocation logement, sa valeur est considérée et diminue de même façon que le loyer à votre charge. Le ratio de 33% est quelquefois utilisé avec moins de dureté pour les rémunérations élevées, qui possèdent un reste à vivre ample. Et ce, même avec un loyer plus lourd.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.